Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 mars 2019

Cercle de lecture mars — Bibliographie

Merci à tous pour vos comptes rendus et suggestions de lecture — ou de relecture...
Les titres d'ouvrages déjà mentionnés dans des notes antérieures ne sont, en principe, pas repris.

PRINTEMPS DES POÈTES  — POÉSIE

Au bord du silence :
Antoine Émaz, Caisse claire, Points/Poésie, 2007.
André Du Bouchet, Ici en deux, Poésie/Gallimard, 2011.

Houellebecq, le poète :
Poésie avec Configuration du dernier rivage, J'ai lu, 2014.
Non réconcilié : anthologie personnelle 1991-2013, 2014.

NOS LECTURES

Sophie Carquain et Olivier Grojnowski, Simone de Beauvoir - Une jeune fille qui dérange, Marabulles, 2016. BD
Élisabeth Badinter, Le Pouvoir au féminin, Flammarion, 2016.
Jean Teulé, Gare à Lou !, Julliard, 2019. (M. Sauvanet) ACTUALITÉ
Marco Vichi, Mort à Florence, 10x18, 2019.POLICIER  ACTUALITÉ
Antonio Manzini, Piste noire, Folio policier, 2016. (J. Renaud) POLICIER
Serge Villecroix, L’Aigle et le Chat bouddhiste, Ambre Éditions, 2015.
Jules Barbey d'Aurevilly, Les Diaboliques, Folio classique, 2003. (A. Bigerel) CLASSIQUE
Philippe Besson, Les Passants de Lisbonne, 10x18, 2017. (A. Bigerel / M. Rességuier)
Anne Bert, Le Tout Dernier Été, Fayard, 2017.
Anna McPartlin, Les Derniers Jours de Rabbit Hayes, Pocket, 2017.
Mazarine Pingeot, Théa, Pocket, 2018. (Maryse Perronin)
Louise Penny, Nature morte, Babel Noir, 2012 — Une illusion d'optique, 2019. POLICIER
J.M.G. Le Clézio, Diego et Frida, Folio, 1995. (C. Peyrol)
René Fallet, Le Braconnier de Dieu, Folio, 1986. (M. Rességuier)
Jean Rouaud, Les Champs d'honneur, Éditions de Minuit, 1996.
A.-J. Cronin, L'Épée de justice, Le Livre de Poche, 1969. Épuisé, se trouve en occasion.
Tahar Ben Jelloun, La Nuit sacrée, Points/Seuil, 2014.
Robert Badinter, Idiss, Fayard, 2018. (C. Lacoutière)
René Char, Poèmes, Gallimard/Écoutez lire, 2018. AUDIO
Jacques Prévert, Le Temps haletant et autres poèmes, Gallimard/Écoutez lire, 2015. AUDIO
Alexandre Vialatte, Dernières nouvelles de l'homme, CDL, 2011. (H. Perrin) AUDIO
Jean-Pierre Chabrol, Gens de la Cévenne, Omnibus, 2011. (M. Auberger)
Nicolas Mathieu, Leurs enfants après eux, Actes Sud, 2018. (G. Chignier)
Annie Duperey, Le Rêve de ma mère, Seuil, 2016. (M. Roux)
Shari Lapena, Le Couple d'à côté, Presses de la Cité, 2017. (B. Bouscavert) POLICIER
Aurélie Valognes, Minute papillon !, Le Livre de Poche, 2018. (N. Rode)
John Banville, La Mer, 10x18, 2009. (M. Vivier)

Image à insérer3.jpg

25 février 2019

Cercle de lecture février

JOURNAUX, CARNETS, FRAGMENTS

Georges Perros, Papiers collés, Gallimard, "L'Imaginaire" — trois volumes : tome 1, 1987 ; tome 2, 1989 ; tome 3, 1994.
Voir aussi : Une vie ordinaire, Poésie/Gallimard, 1988. POÉSIE
André Blanchard, Entre chien et loup, Le Dilettante, 2007 ; Contrebande, id. 2007. Plusieurs autres titres des Carnets chez le même éditeur.
Louis Calaferte, Droit de cité, Folio, 1995. Divers autres titres dans la même collection, dont Septentrion, longtemps interdit.
Voir aussi les poèmes de Rag-Time, suivis de Londoniennes et Poèmes ébouillantés, Poésie/Gallimard, 1996. POÉSIE

Ionesco.jpg

LECTURES DU MOMENT

Michèle Cotta,  Quelle histoire !, Robert Laffont, 2017.
Jean d'Aillon, La Ville de la peur, 10x18, 2017.
Diane Kiner, La Nuit des béguines, Liana Levi, 2017. (M. Sauvanet)
Laurent Gounelle, Je te promets la liberté, Calmann-Lévy, 2018. (M.M. Lourdin)
Virginie Despentes, Vernon Subutex, Le Livre de Poche, t. 1, 2016. (A. Bigerel)
Astrid Éliard, Danser, Folio, 2017.
Tardi, Moi René Tardi, prisonnier de guerre au Stalag IIB, Casterman, 2012 —  Tome 2 : Mon retour en France, id., 2014. (D. Bournat) BD
Régine Deforges, Rue de la soie (La Bicyclette bleue - 1947-1949, tome 5), Le Livre de Poche, 2002. (D. Rochet)
Elena Ferrante, L'Amie prodigieuse, tomes 1-4, Gallimard, "Textes lus", 2016-2018. (H. Perrin) AUDIO
Joël Dicker, Les Derniers Jours de nos pères, De Fallois, 2015. (G. Philippot)
Éric Fottorino, Dix-sept ans, Gallimard, 2018. (H. Philippot)
Yves Gibeau, Les Gros Sous, Le Livre de Poche, 1959 — Apparemment épuisé, se trouve en occasion. (M. Auberger)
Andréï Makine, Au-delà des frontières, Grasset, 2019. (G. Chignier)
Stendhal, La Chartreuse de Parme, Folio, 2003 — nombreuses éditions disponibles. CLASSIQUE
Sabine Vergoz Thirel, Noir Café, Orphie, 2008.
Sylvie Lindeperg, Les Écrans de l'ombre, Points/Seuil, 2014. (A. Bandiera)
Daniel Pennac, Chagrin d'école, Folio, 2009.
Henri Pourrat, Le Trésor des contes, 2 tomes, Omnibus, 2009. Cette édition en deux gros volumes (environ 1300 et 1500 pages) reprend l'ensemble des contes publiés à l’origine en treize tomes chez Gallimard. (M. Vivier) CLASSIQUE
Nicolas Chaudun, Le Brasier, Actes Sud, 2015.
Sophie des Déserts, Le Dernier Roi soleil, Fayard, 2018. (M. Roux)
Jean-Paul Desprat, Bleu de Sèvres, Points/Seuil, 2007 — Jaune de Naples, id. 2011 — Rouge de Paris, id. 2014. (C. Peyrol)

27 janvier 2019

Cercle de lecture janvier

LECTURES DU MOMENT

Michel Houellebecq, Sérotonine, Flammarion, 2019. ACTUALITÉ
Un roman qui suscite de nombreux commentaires, un énorme succès de librairie mais, incontestablement, l’œuvre de l'un de nos meilleurs romanciers actuels, qui ne laissera personne indifférent

Image à insérer2.jpg

Volker Braun, Poèmes choisis, Poésie/Gallimard, 2018. POÉSIE

Andrée A. Michaud, Lady Bird, Rivages/Noir, 2018. POLICIER

"Sur l'écran noir de ses nuits blanches...
... elle se fait son cinéma, Andrée A. Michaud, pour le plus grand bonheur du lecteur. Mieux qu'une réécriture de Play Misty for Me, c'est une fugue douloureuse et mélancolique dont le film d'Eastwood constitue l'argument — disons le pré-texte ou "l'hypotexte". Les références cinématographiques et, corollairement, musicales, structurent d'un bout à l'autre le récit et sollicitent à chaque page la connivence du lecteur. Le titre — la composition éponyme de Coltrane —, les épigraphes — empruntées à Jim Morrison —, les noms des personnages, les citations et situations renvoient à une culture musicale et filmique généreusement mise à contribution dans un jeu de miroirs et de tiroirs, installant le piège d'une étrange familiarité. La thématique du livre dépasse la banale intrigue policière : il est question ici de solitude, de perte, de mort, de la menace que l'homme, aveugle aux signes de la nature, fait peser sur "les choses vivantes".
C'est superbement écrit, avec de fausses négligences syntaxiques, des québécismes savoureux et de laconiques beautés. Un bon livre, enfin."

Gunnar Staalesen, Le vent l'emportera, Folio/policier, 2018. POLICIER
Jussi Adler-Olsen, Selfies, Le Livre de Poche, 2019. POLICIER
Une Québecoise, un Norvégien, un Danois : trois excellents auteurs, trois "polars" qui sortent du lot...

VOUS AVEZ LU...

Lucien Bodard, Les Dix mille marches, Le Livre de Poche, 1993. (J. Durin)
Jean d'Ormesson, Un hosanna sans fin, Héloïse d'Ormesson, 2018.
Antoine Compagnon, La Classe de rhéto, Gallimard, 2012. (M.-M. Lourdin)
Michelle Perrot, George Sand à Nohant. Une maison d'artiste, Seuil, 2018. (A. Bigerel)
Valérie Manteau, Le Sillon, Le Tripode, 2018.
Carole Fives, Tenir jusqu'à l'aube, Gallimard, 2018.
Adeline Dieudonné, La Vraie Vie, L'Iconoclaste, 2018.
Michel Onfray, Le Deuil de la mélancolie, Robert Laffont, 2018.
Harlan Coben, Par accident, Belfond, 2018. (C. Cyrklewski) POLICIER
Sorj Chalandon, Le Jour d'avant, Grasset, 2017. (M. Auberger)
Philippe Besson, Les Passants de Lisbonne, 10/18. (M. Rességuier)
Tristan Garcia, 7 - Romans, Folio, 2017. (D. Bournat)

09 novembre 2018

Lectures octobre

VOUS AVEZ LU ou RELU...

Marie de Hennezel, Le Souci de l'autre, Pocket, 2005. (J. Barrat)
Prosper Mérimée, La Vénus d'Ille, suivi de Colomba et Mateo Falcone, Folio classique, 2000. (N. Rode) CLASSIQUE
Maurice Denuzière, L'Adieu au Sud, Folio, 1989. (D. Rochet)
Yasmina Khadra, Ce que le jour doit à la nuit, Pocket, 2009. (P. Sautereau)
Georges Conchon, L'État sauvage, Albin Michel, 2016. (C. Lacoutière)
Robert Colonna-d'Istria, Histoire de la Corse, France-Empire, 2004. (A. Bigerel)
Anna Ekberg, Lz Femme secrète, Le Cherche-Midi, 2017.
Jean Teulé, Entrez dans la danse, Julliard, 2018. (M.-M. Lourdin)
Éric Fottorino, Dix-sept ans, Gallimard, 2018. (G. Chignier)
Jean-Christophe Rufin, Le Suspendu de Conakry, Flammarion, 2018.
Stanislas Dehaene, Apprendre !, Odile Jacob, 2018.
Aline Kiner, La Nuit des béguines, Liana Levi, 2017. (M. Roux)

À DÉCOUVRIR

Jean-Claude Brisville, De mémoire, Stock, 1998.
——————————— Quartiers d'hiver, De Fallois, 2005.

Image à insérer.jpg

01 octobre 2018

Lectures septembre

LIRE...

Ivan Calbérac, Venise n'est pas en Italie, Le Livre de Poche, 2017.
Françoise Bourdin, Face à la mer, Pocket, 2018.
Paolo Cognetti, Les Huit Montagnes, Le Livre de Poche, 2018. (D. Bournat)
Olivier Guez, La Disparition de Josef Mengele, Le Livre de Poche, 2018. (B. Bouscavert)
Claire Fuller, Un mariage anglais, Stock, 2018.
Daniel de Roulet, Quand vos nuits se morcellent. Lettre à Ferdinand Hodler, Zoé, 2018.
Amin Maalouf, L'Infinie Patience des oiseaux, Albin Michel, 2018. (Ch. Cyrklewski)
Marc Dugain, Ils vont tuer Robert Kennedy, Gallimard, 2017. (M. Sauvanet)
Elena Ferrante, Poupée volée, Folio, 2017. (Henriette Perrin)
Jean des Cars, Le Hameau de la reine. Le monde rêvé de Marie-Antoinette, Flammarion, 2018. (C. Lacoutière)
Naomi Wood, Mrs Hemingway, Quai Voltaire, 2017.
Erik Orsenna, La Fontaine. Une école buissonnière, Stock, 2017. (A. Bigerel)
Thich Nhat Hanh, Vivre en pleine conscience, Belfond, 2017. (M.-M. Lourdin)

Image à insérer.jpg

OU RELIRE.

Philippe Roth, Portnoy et son complexe,Folio, 1973. (Ch. Cyrklewski)
Patrick Modiano, L'Herbe des nuits, Folio, 2014.
Amélie Nothomb, Acide sulfurique, Le Livre de Poche, 2007. (Henriette Perrin)
Céline Raphaël, La Démesure, Le Livre de Poche, 2015. (M.-M. Lourdin)
Jussi Adler-Olsen, "Les enquêtes du département V" : Miséricorde, Profanation, Délivrance, Le Livre de Poche, 2013-2015. (J. Renaud) POLICIER
Georges-Patrick Gleize, Le Destin de Marthe Rivière, De Borée, 2011.
Marguerite de Valois, Mémoires, Mercure de France, 2004. (G. Chignier)
Jean-Bernard Liger-Belair, Le Coq d'Esculape, Le Félin, 2010.
Michel Tournier, Journal extime, Folio, 2004. (M. Renaud)

31 août 2018

Lectures août

LECTURES DU MOMENT

"Nature est un doux guide..."

Gabriel Tallent, My Absolute Darling, Gallmeister, 2018.

"À quatorze ans, Turtle Alveston arpente les bois de la côte nord de la Californie avec un fusil et un pistolet pour seuls compagnons. Elle trouve refuge sur les plages et les îlots rocheux qu’elle parcourt sur des kilomètres. Mais si le monde extérieur s’ouvre à elle dans toute son immensité, son univers familial est étroit et menaçant : Turtle a grandi seule, sous la coupe d’un père charismatique et abusif. Sa vie sociale est confinée au collège, et elle repousse quiconque essaye de percer sa carapace. Jusqu’au jour où elle rencontre Jacob, un lycéen blagueur qu’elle intrigue et fascine à la fois. Poussée par cette amitié naissante, Turtle décide alors d’échapper à son père et plonge dans une aventure sans retour où elle mettra en jeu sa liberté et sa survie. My Absolute Darling a été le livre phénomène de l’année 2017 aux États-Unis. Ce roman inoubliable sur le combat d’une jeune fille pour devenir elle-même et sauver son âme marque la naissance d’un nouvel auteur au talent prodigieux."

Image à insérer.jpg

James Dickey, Délivrance, Gallmeister, 2017.
Jon Krakauer, Into the Wild, 10 x 18, 2008.

*
*  *

Jean-Michel Guenassia, La Vie rêvée d'Ernesto G., Le Livre de Poche, 2014. (J. Fanget)
George Sand, Consuelo, Libretto, 2016. (G. Chignier)
Stuart Neville, Les Fantômes de Belfast — Collusion — Âmes volées — Le Silence pour toujours, Rivages/Noir, 2013 - 2015 - 2017 - 2018. (J. Renaud) POLICIER
Jacques Duplessy - Benoît Leprince, Arnaud Beltrame : un héros dont la France a besoin, Éditions de l'Observatoire, 2018. (B. Bouscavert)
David Foenkinos, Le Mystère de Henri Pick, Folio, 2018. (H. Philippot)
Édouard Launet, Sorbonne plage, Stock, 2016. (G. Philippot)
Joseph Vebret, Le comte Léon : bâtard infernal de Napoléon, De Borée, 2018.
Élisabeth George, Une avalanche de conséquences, Pocket, 2017. POLICIER
Élisabeth Crouzet-Pavan - Jean-Claude Maire-Vigueur, Décapitées, Albin Michel, 2018. (Marianne Sauvanet)
James Ellroy, Le Dahlia noir, Rivages/Noir, 2006. (H. Perrin) POLICIER
Consuelo de Saint-Exupéry, Mémoires de la Rose, Plon, 2000. (M. Vivier)
Sylvain Tesson, Berezina, Folio, 2016. (M. Roux)

27 juillet 2018

Lectures juillet

LECTURES DU MOMENT

Voyage en Auvergne — Récits et témoignages d'écrivains voyageurs au XIXe siècle — Chateaubriand, George Sand, Guy de Maupassant, Stendhal, Mérimée, Jules Verne, Robert Louis Stevenson, Jules Vallès, Jules et Edmond de Goncourt, Émile Zola, Jules Michelet, Alphonse Daudet — Urrugne, Pimientos, 2013.

51Ge-96NDFL._SX323_BO1,204,203,200_.jpg

Alexandre Vialatte, La Basse-Auvergne, De Gigord, s.d. [1936] Repris en partie dans L'Auvergne absolue (Julliard, 1983), jamais réédité, ce petit chef-d’œuvre d'humour et de poésie se trouve assez facilement chez les libraires d'occasion.

"Vitupérer l'époque..."

Fruttero et Lucentini, La Prédominance du crétin, Arléa, 1988 — ou Le Livre de Poche. 1997. En occasion.
Benpît Duteurtre, Pourquoi je préfère rester chez moi, Fayard, 2017.

Haruki Murakami, 1Q84, 10 x 18, 2012-2013, 3 volumes. (Ch. Cyrklewski)
Charlène Deguillaume, Les Temps mandarine, Revoir, 2017. (M. Vivier)
Joseph Kessel, Une balle perdue, Folio, 2009 — Hervé Bazin, Lève-toi et marche, Le Livre de Poche, 1969. (C. Lacoutière)
Danielle Sallenave, L'Églantine et le muguet, Gallimard, 2018. (G. Chignier)
François Cheng, L'Éternité n'est pas de trop, Le Livre de Poche, 2003. (M. Roux)

29 juin 2018

Lectures juin

LECTURES DU MOMENT

Jean-Marie Rouart, La Vérité sur la comtesse Berdaiev, Gallimard, 2018. (M. Roux)
Benoîte Groult, Journal d'Irlande : Carnets de pêche et d'amour, Grasset, 2018.
Leonor de Recondo, Amours, Points/Seuil, 2016.
David Foenkinos, Le Mystère Henri Pick, Folio, 2018. (Ch. Cyrklewski)
Stuart Neville, Les Fantômes de Belfast, Rivages/Noir, 2013. (J. Renaud)
Joël Dicker, La Disparition de Stephanie Mailer, De Fallois, 2018. (G. Philippot)
Jean-Christophe Rufin, Le Collier rouge, Folio, 2015.
Philippe Besson, "Arrête avec tes mensonges", 10 x 18, 2018. (B. Bouscavert)
Jean-Christophe Rufin, Katiba, Folio, 2011. (H. Philippot)
Aurélie Valogne, Minute, papillon !, Le Livre de Poche, 2018. (C. Lacoutière)
Patrick Süskind, La Contrebasse, Le Livre de Poche, 1992.
André Comte-Sponville, Le Goût de vivre, Le Livre de Poche, 2012. (M. Vivier)
Guillaume Musso, Parce que je t'aime, Pocket, 2017. (M. Perronin)
Marc Lévy, La Dernière des Stanfield, Pocket, 2018. (N. Rode)
Ivan Calbérac, Venise n'est pas en Italie, Le Livre de Poche, 2017. (D. Bournat)

UN.E ÉCRIVAIN.E À DÉCOUVRIR : EMILY ST. JOHN MANDEL

Dernière nuit à Montreal
On ne joue pas avec la mort
Les Variations Sebastian
Station Eleven

(Les trois premiers titres — 2013, 2015, 2016 — sont publiés dans la collection Rivages/Noir ; le quatrième dans la collection Rivages/Poche — 2018)

Emily.jpg

À propos de Station Eleven, article du Devoir (Montreal, août 2016) :

"Dans un théâtre de Toronto, un célèbre acteur jouant le roi Lear s’effondre sur scène. Crise cardiaque. Le même soir, dans un hôpital de la ville, une épidémie foudroyante se déclare. Grippe de Géorgie. C’est le point de départ de Station Eleven.

Pas de lien à première vue entre la mort de l’acteur et la pandémie, qui va se propager à la vitesse du feu et décimer 99 % de la population mondiale. Mais tout au long du roman, la figure de l’interprète shakespearien reviendra nous hanter.

Par des retours dans le temps judicieusement orchestrés, c’est toute sa vie qui nous sera révélée. On comprendra à quel point cette vie, il voulait en changer, sinon se changer lui-même. Il était sur le point de passer à l’action quand la mort l’a pris par surprise.

Chemin faisant, on rencontre aussi les gens qu’il a côtoyés ici et là : épouses, fils, amis, acteurs… Et on fouille leur histoire à eux aussi. Leur histoire avant, et après le cataclysme. On s’intéresse de plus aux personnes qu’eux-mêmes ont côtoyées ou sont appelés à rencontrer, 20 ans plus tard.

Recoupements nombreux, hasards un peu insistants. Divers procédés narratifs s’entrecoupent, jusqu’à inclure de fictifs extraits de lettres, d’entrevues, d’articles de magazines, de livres, de pièces de théâtre. Et de romans graphiques qui se passent dans une station spatiale, "mille ans dans le futur". Ça fait beaucoup. Ça s’étire un peu vers la fin. Mais tout se tient. Ceci éclairant cela.

Si ce quatrième roman de la Canadienne Emily St. John, paru aux États-Unis en 2004 et finaliste au prestigieux National Book Award, impressionne, c’est d’abord par la fabuleuse mosaïque narrative qu’il tisse. Cela va bien au-delà de l’intrigue comme telle. Et du contexte de science-fiction dans lequel nous sommes nécessairement plongés.

"Parce que survivre ne suffit pas"

Parmi les quelques survivants de la terrible pandémie : une jeune actrice de huit ans qui a vu mourir sous ses yeux le grand acteur qu’elle aimait tant juste avant que sa propre vie bascule à jamais. Vingt ans plus tard, elle fait partie de la Symphonie itinérante, composée de musiciens et d’acteurs qui jouent du Shakespeare et interprètent de la musique classique.

Sur leur caravane tirée par des chevaux fatigués, outre le nom de la troupe, il y a d’inscrit cette ligne de texte, inspirée d’un épisode de la série Star Trek : "Parce que survivre ne suffit pas". Ça ne suffit pas, en effet. La troupe va à la rencontre de petites communautés, tentant de leur apporter du merveilleux, alors que règnent l’anarchie, la barbarie, et que sévissent de prétendus prophètes.

Les frontières entre pays n’existent plus. Plus de gardes-frontières. Plus de polices, de pompiers. Plus de carburant pour les voitures non plus. Plus d’Internet, d’ordinateurs, d’électricité et tutti quanti.

De fait, c’est notre monde actuel qui apparaît dans ce roman comme de la science-fiction aux yeux des protagonistes, trop jeunes pour avoir eu le temps de profiter de tout ce à quoi donnait accès la modernité avant la catastrophe.

Comme lecteurs, comme lectrices, outre les images marquantes de fin du monde qui rappellent par moments La Route de Cormack McCarthy, c’est aussi notre dépendance au fameux progrès technologique qui nous apparaît, en creux.

Ce qui reste

Restent les vestiges du monde ancien, inutiles, inutilisables : cartes de crédit, passeports, téléphones portables, carcasses de voitures rouillées…

Reste la mémoire des plus âgés. L’un d’eux aura d’ailleurs la merveilleuse idée de collectionner ces vestiges comme autant de preuves du passé et d’ériger une sorte de musée de la civilisation disparue. Un autre archivera les témoignages de survivants pour les faire circuler.

Restent les fantômes des proches disparus. Leur souvenir. Et l’entraide, parfois, au milieu du désastre. La nécessité de s’organiser, de reconstruire, de se reconstruire. L’espoir qu’à force, une étincelle de recommencement surgisse.

Restent aussi le théâtre, la musique. La beauté. "Ce qui a été perdu lors du cataclysme : presque tout, presque tous. Mais il reste encore tant de beauté : le crépuscule dans ce monde transformé, une représentation du Songe d’une nuit d’été dans un stationnement, dans la localité mystérieusement baptisée St. Deborah by the Water, avec le lac Michigan qui brille à cinq cents mètres de là."

L’art comme mécanisme de survie. C’est peut-être ce qui subsiste de plus fort dans Station Eleven."

25 mai 2018

Lectures mai

LECTURES DU MOMENT

Dany Laferrière, L'Art presque perdu de ne rien faire, Le Livre de Poche, 2017.
Dominique Noguez, Comment rater complètement sa vie en onze leçons, Rivages poche, 2003.

Image à insérer.jpg

Ian McEwan, L'Intérêt de l'enfant, Gallimard, 2015. (J. Fanget)
Delphine de Vigan, Les Heures souterraines, Le Livre de Poche, 2011.
Romain Gary, La Promesse de l'aube, Folio, 1973.
Joyce Carol Oates, Valet de pique, Points/Seuil, 2018.
Umberto Eco, La Mystérieuse Flamme de la reine Loana, Le Livre de Poche, 2006. (Ch. Cyrklewski)
Jean-François Parot, L'Inconnu du pont Notre-Dame, 10x18, 2016. (M. Roux)
Florent Oiseau, Je vais m'y mettre, Pocket, 2017.
Patrick Buisson, 1940-1945. Années érotiques, Le Livre de Poche, 2011 — 2 volumes. (A. Bandiera)
Didier Daeninckx, Galadio, Folio, 2011. (G. Chignier)
Lionel Duroy, Eugenia, Julliard, 2018. (H. Philippot)
Joël Dicker, La Disparition de Stephanie Mailer, De Fallois, 2018. (G. Philippot)
René Barjavel, La Charrette bleue, Denoël, 1980. (M. Vivier)
Michael Ennis, 1502, Pocket, 2014.
Donato Carrisi, Le Chuchoteur, Le Livre de Poche, 2011.
Roland Dubillard, Les Diablogues et autres inventions à deux voix, Folio, 1998.
Angélina Delcroix, Ne la réveillez pas, E-book Ibrinova, 2017. (M.M. Lourdin)
Daniel Pennac, Mon frère, Gallimard, 2018.
Chantal Thomas, Souvenirs de la marée basse, Seuil, 2017.
Gaël Faye, Petit pays, Le Livre de Poche, 2017. (H. Perrin)

28 avril 2018

Lectures avril

LECTURES DU MOMENT

Haruki Murakami, Des hommes sans femmes, Belfond, 2017 ou 10x18, 2018.
André Blanchard, ContrebandeCarnets 2003-2005, Le Dilettante, 2007.
Eugène Ionesco, Antidotes, Gallimard, 1977.
Ossip Mandelstam, Tristia et autres poèmes, Poésie/Gallimard, 2014.
Valery Larbaud, Sous l'invocation de saint Jérôme, Gallimard, "Tel", 1997.

Bal.jpg

Irène Némirovsky, Le Bal, Grasset, "Les Cahiers rouges", 2002 — Stefan Zweig, Marie-Antoinette, Le Livre de Poche, 1999. (C. Lacoutière)
Élisabeth Gille, Un paysage de cendres, Points/Seuil, 2011. (M. Roux)
Jean-Louis Brunaux, Vercingétorix, Gallimard, 2018. (G. Chignier)
Frédéric Lenoir, Le Miracle Spinoza, Fayard, 2017. (H. Philippot)
Gabriel Tallent, My Absolute Darling, Gallmeister, 2018. (B. Bouscavert)
Éric-Emmanuel Schmitt, Concerto à la mémoire d'un ange, Le Livre de Poche, 2011. (P. Sautereau)
Éric Halphen, Maquillages, Rivages/Noir, 2011. (J. Renaud)
Philipp Meyer, Le Fils, Le Livre de Poche, 2016. (J. Fanget)
Daniel Brugès, Instants d'enfance, 2003 — Marie-Hélène Lafon, Nos Vies, Buchet-Chastel, 2017 — Daniel Pennac, Mon frère, Gallimard, 2018. (M. Vivier)