Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 décembre 2016

Conférence — "Images de la Genèse"

Affiche et notes Bible 2.jpg

Compte rendu de l'assemblée générale

Compte rendu de l'assemblée générale du vendredi 25 novembre 2016 : article publié dans le Semeur Hebdo du 2 décembre.

Semeur.jpg

DES LIVRES & NOUS — BILAN ET PROJETS

L’association « Des Livres & Nous » — « Les Amis du Livre en Bourbonnais et Combrailles » — tenait cette semaine son assemblée générale annuelle, à laquelle assistaient une trentaine de personnes. Le nombre d’adhérents n’a cessé de croître depuis que l’association a repris son activité en 2011, après une longue période de sommeil : onze membres seulement au départ, près de cinquante aujourd’hui. Cela prouve, s’il en était besoin, que les « technologies de l’information et de la communication » n’ont pas véritablement mis en péril la « galaxie Gutenberg ». Les lecteurs exigeants, les liseurs ou lisards impénitents sont encore nombreux, le livre reste un moyen de culture et d’évasion privilégié.

Les rencontres mensuelles du cercle de lecture, rassemblent toute l’année, le dernier vendredi de chaque mois, un groupe de fidèles particulièrement assidus, qui commentent leurs récentes découvertes ou font partager leurs enthousiasmes, aussi bien que leurs réserves à propos de l’actualité littéraire du moment. « Des Livres & Nous », ce sont aussi des causeries, des conférences-débats ouvertes au public — toujours gratuites et assurées par des bénévoles, il est bon de le préciser en notre époque mercenaire.

Au programme de la saison 2016-2017, outre une présentation annoncée de longue date sur le thème « La Genèse à travers la peinture », plusieurs causeries sont prévues sur des sujets divers, littéraires en priorité, mais aussi transdisciplinaires : Hergé et la bande dessinée ; art et littérature à la Renaissance — Michel-Ange et Léonard de Vinci ; science-fiction, utopies et dystopies... Les membres de l’association pourront également participer à une journée gourmande et culturelle dans la région. en Bourbonnais ou dans le Berry.

À l’issue de l’issue de la réunion, une vingtaine d’adhérents ont partagé un dîner amical dans un restaurant de Menat, réputé pour la qualité de la table et de l’accueil, les « Amis du Livre » sachant apprécier aussi les « nourritures terrestres » et les moments de convivialité.

28 octobre 2016

Cercle de lecture octobre

Références des ouvrages présentés ou mentionnés au cours de notre réunion mensuelle.
Lectures des uns et des autres...

Trois "minores" :

1. André Hardellet

La Cité Montgol, Poésie/Gallimard, 1998.
Le Seuil du jardin, Gallimard, L'Imaginaire, 1993.
Lourdes, lentes, Gallimard, L'Imaginaire, 1994.
Les Chasseurs, Gallimard, L'Imaginaire, 2000.

À retrouver sur France Culture (cliquer sur le lien).

2. Maurice Pons

Les Saisons, Christian Bourgois, 1992.
Virginales, Christian Bourgois, 2001.

3. Pierre Autin-Grenier

Je ne suis pas un héros, Gallimard, L'Arpenteur, 1993.
Toute une vie bien ratée, Gallimard, L'Arpenteur, 1997.
L'Éternité est inutile, Gallimard, L'Arpenteur, 2002.

Richard Brautigan

Beaucoup de titres sont apparemment épuisés, mais peuvent se trouver assez facilement en occasion.

Sucre de pastèque / La Pêche à la truite en Amérique, 10/18, 1993.
La Vengeance de la pelouse, 10/18, 2004.
Mémoires sauvés du vent, 10/18, 2004.

Brautigan.jpg

Bruno Fuligni, Royaumes d'aventure, Les Arènes, 2016.

Saul Friedländer, Pie XII et le IIIe Reich, Seuil, 2010.

Delphine de Vigan, D'après une histoire vraie, Lattès, 2015.
Yasmina Reza, Babylone, Flammarion, 2016. [Nombreuses critiques négatives des lecteurs]
Vinciane Despret, Au bonheur des morts, La découverte, 2015.

Jean d'Ormesson, C'était bien, Folio, 2004.
François-Henri Soulié, Il n'y a pas de passé simple, Le Masque, 2016.

Tatiana de Rosnay, Manderlay for ever, Albin Michel, 2015. [Une biographie de Daphné du Maurier]

James Lee Burke, Creole Belle, Rivages/Noir, 2016.
Emily St. John Mandel, Station Eleven, Rivages, 2016.

Gilles-Jean Portejoie, Les Nuits blanches d'une robe noire, Éditions du Moment, 2015.

03 octobre 2016

Cercle de lecture septembre

Références des ouvrages présentés ou mentionnés au cours de notre réunion mensuelle.
Lectures des uns et des autres...
N.B. La mention BA signale que l'ouvrage peut être emprunté à la bibliothèque de l'association. Les "classiques", disponibles dans de nombreuses éditions sont indiqués par l'abréviation CL.

Sur Charles-Louis Philippe

L'Homme Libre 6-12-1933.jpg


La Mère et l’entant - Le Père Perdrix , Folio, 1983
Bubu de Montparnasse, Grasset/Les Cahiers rouges, 2005
Dans la petite ville - Marie Donadieu, Gallica.

---------------------------------

Horace Raisson, Le Code gourmand, Le Pérégrinateur, 2013

Jean d'Ormesson, Odeur du temps, Pocket, 2008 — BA
Lucie Delarue-Mardrus, Graine au vent, Tallandier, 1977 — BA 
Balzac, Le Cousin Pons, CL BA 

Charles Duchaussoy, Flash ou Le Grand Voyage, Le Livre de Poche, 1974

Sandrine Collette, Des Nœuds d'acier, Denoël, 2013

Pierre Milza, Napoléon III, Tempus/Perrin, 2007 — BA 

Victoria Hislop, Une dernière danse, Le Livre de Poche, 2015 - La Ville orpheline, Le Livre de Poche, 2016
Michel Bussy, N'oublier jamais, Pocket, 2015

Isabelle Pandazopoulos, La Décision, Gallimard Jeunesse, 2016
Sophie Daull, Camille, mon envolée, Le Livre de Poche, 2016
Éric-Emmanuel Schmitt, L'Homme qui voyait à travers les visages, Albin Michel 2016 - Rentrée littéraire

Ruth Ware, Promenez-vous dans les bois..., Fleuve Noir, 2016
Doris Glück, Niqab, Archipoche, 2012

Marie Laberge, Le Goût du bonheur — Gabriel, Pocket, 2007

Victor del Arbol, La Tristesse du samouraï, Babel Noir, 2013
Clara Dupont-Monot, Le roi disait que j'étais diable, Le Livre de Poche, 2015

Jack-Alain Léger, Monsignore, Robert Laffont, 1976 — Se trouve en occasion
Karen Viggers, La Mémoire des embruns, Le Livre de Poche, 2015
Herman Koch, Villa avec piscine, 10/18, 2014
Jean-Michel Thibaux, Le Roman de Cléopâtre, Presses de la Cité, 1999

04 septembre 2016

"L'hebdomadaire qui parle de vous" 6

Compte rendu de notre réunion d'août dans Le Semeur Hebdo — 2 septembre 2016.

DES LIVRES & NOUS
DERNIÈRES LECTURES ESTIVALES

Cercle lecture.jpg

    Après l’euphorie des vacances, voici la rentrée — ou plutôt les rentrées : rentrée politique et sociale, rentrée scolaire, avec leur cortège de turbulences et de soucis — et bientôt, un peu plus frivole, penseront certains, rentrée littéraire avec une avalanche de nouveautés, de romans, dont la plupart tomberont dans l’oubli au bout de quelques mois.
    En attendant les engouements, les pronostics de succès et les petits scandales de circonstance, les membres de l’association "Des Livres & Nous" poursuivent leurs lectures dilettantes ou redécouvrent leurs classiques. Quelques-uns, par principe, ne lisent pas "au temps chaud", d’autres s’en tiennent à des proses divertissantes, à ces ouvrages "sans valeur", dans lesquels "il y a toujours quelque chose à glaner", se laissent aller au charme discret d’un bovarysme bien tempéré.
    Lors de leurs réunions mensuelles, les "Amis du Livre en Bourbonnais et Combrailles" font part de leurs découvertes, de leurs déconvenues, échangent mises en garde ou recommandations. En août, la petite douzaine de membres n’ayant pas eu la chance de partir en vacances — à moins qu’ils n’aient eu, au fond, la chance de ne pas partir — ont pu ainsi évoquer leur propre pratique de la lecture en la confrontant aux "droits imprescriptibles du lecteur" tels que les formule Daniel Pennac, adepte d’une approche désinvolte et gourmande de la chose imprimée, source de grands bonheurs, pourvu que le contrainte et les exigences pédagogiques ne viennent pas gâcher le plaisir du texte, le plaisir du rêve.
    D’autres proses, plus ou moins de saison, ont également été commentées, comme les savoureuses chroniques cyclistes d’Antoine Blondin, qui, pendant trois décennies, de tour en tour, prodigue au jour le jour, à chaque bilan d’étape, calembours, fines allusions littéraires et pastiches malicieux. De fil en aiguille, on passe aux "Hussards", à l’ami Kléber Haedens, dont on rouvre et referme L’Histoire de la littérature française, juste le temps de se rappeler — c’est le mot de la fin et le fin mot de cette promenade en compagnie des bons auteurs — que l’on peut encore "préférer à tout les livres qui nous apprennent à danser". La citation est de Nietzsche, elle vaut d’être méditée. D’autant que cette conception jubilatoire de la littérature justifie la clôture rituelle de chaque réunion du cercle de lecture : petites gougères et vin rosé, bon et frais, comme le préconisait Rabelais.

27 août 2016

Dans les bonnes librairies...

Lectures d'été, livres mentionnés lors de notre dernière réunion. Pas nécessairement des publications récentes... La date est celle de l'édition ou réédition disponible, en principe la plus récente.

Daniel Pennac, Comme un roman, Gallimard/Folio, 1995 ;
———————, La Fée Carabine, id., 1997 ;
———————, Des chrétiens et des Maures, id., 1999 ;
———————, Journal d'un corps, id., 2014.

00000000000sbf2.jpg

Antoine Blondin, Tours de France. Chroniques de L'Équipe 1954-1982, La Table Ronde/Vermillon, 2001 ;
————————, Ma vie entre des lignes, Gallimard/Folio, 1984 [épuisé - se trouve facilement en occasion].

Kléber Haedens, Une histoire de la littérature française, Grasset/Les Cahiers rouges, 2007.

00000000000lf2.jpg

Cara Hofmann, So much pretty, 10|18, 2013.

Léon Gontran Damas, Black-Label et autres poèmes, Poésie/Gallimard, 2016.

Philippe Claudel, L'Arbre du pays Toraja, Stock, 2016.

Franck Courtès, Sur une majeure partie de la France, Lattès, 2016.

Michel Houellebecq, Soumission, Flammarion, 2015.

Michel Bussi, Un avion sans elle, Pocket, 2013.

François Mauriac, Le Sagouin, Pocket, 1989.

Henri Troyat, L'Araigne, Éditions 84/J'ai lu, 2002...

21 août 2016

Cercle de lecture août

La dernière réunion estivale de notre cercle de lecture aura lieu le vendredi 26 août à 17 heures, à la Maison des Associations.
Pour rester dans la note, nous pourrons évoquer les chroniques cyclistes d'Antoine Blondin — plus de cinq cents textes pleins de verve et d'humour, écrits pour L'Équipe, à l'occasion du Tour de France, dans les années 1950-1980 — et aussi Daniel Pennac, dont les "droits imprescriptibles du lecteur" devraient rassurer les plus paresseux d'entre nous !

00000000000sbf.jpg

25 juillet 2016

Cercle de lecture juillet

La réunion de notre cercle de lecture aura lieu le vendredi 29 juillet à 17 heures, à la Maison des Associations.
Séance ouverte : toujours les lectures de vacances. Nous pourrons également évoquer la récente disparition d'un grand poète — Yves Bonnefoy — et la personnalité singulière de Maurice G. Dantec, qui vient, lui aussi, de nous quitter.

Sans titre 3.jpg

02 juillet 2016

À la médiathèque

Pour l'été, vos bibliothécaires vous proposent un beau choix de polars. Beaucoup de très bons auteurs à découvrir ou à retrouver.

00000000000gm.jpg

Médiathèque intercommunale du Pays de Saint-Éloy - Rue du Puits Saint-Joseph - Saint-Éloy-les-Mines
Tél. 04.73.85.05.05 — N.B. Durant la période estivale, la médiathèque est fermée le jeudi.

25 juin 2016

Lectures de vacances

00000000000 Maigretlis.jpg

« Poésie à lire sous un chapeau de paille »

 

POÉSIE — FORMES BRÈVES CLASSIQUES … ET MODERNES

Quatrains d’Omar Khayyâm. Nombreuses éditions et traductions, par exemple :

Omar Khayyâm, Robâiyât (Quatrains) – Présentation, traduction du persan et notes d’Hassan Rezvanian, Actes Sud / Babel, 2008.
Omar Khayam, Rubayat – Préface d’André Velter, traduction d’Armand Robin, Poésie / Gallimard, 1994.
Omar Khayyâm, Cent un quatrains – Choix, traduction du persan et présentation de Gilbert Lazard, Orphée / La Différence, 1997.
Khayyâm, Quatrains. Traduit du persan par Charles Grolleau, postface de Chochana Boukhobza, Mille et une nuits, 1995.

Bois du vin, car tu dormiras longtemps sous l’argile,
Sans un intime, un ami, un camarade, une femme ;
Veille à ne jamais dire ce secret à personne :
Les tulipes fanées ne refleuriront jamais.

Haïku japonais. Nombreuses anthologies.

Un ouvrage de référence : Maurice Coyaud, Fourmis sans ombre. Le Livre du haïku, Phébus / Libretto, 1999.
Haïku. Avant-propos et texte français de Roger Munier, préface d’Yves Bonnefoy, Fayard, 1980.

Averse d’été
une femme solitaire
rêve à la fenêtre

Haïku anciens et modernes : Haïku. Anthologie du poème court japonais. Présentation, choix et traduction de Corinne Atlan et Zéno Bianu, Poésie / Gallimard, 2002.
Poèmes courts actuels : Machi Tawara, L’Anniversaire de la salade. Traduit du japonais par Yves-Marie Allioux, Picquier poche, 2010.

C’est vraiment bon ! m’as-tu dit
Aussi le six juillet sera-t-il
l’anniversaire de la salade

QUATRE POÈTES CONTEMPORAINS

Francis Ponge, Le parti pris des choses suivi de Proêmes, Poésie / Gallimard, 1967.
Eugène Guillevic, Terraqué suivi de Exécutoire. Préface de Jacques Borel, Poésie / Gallimard, 1967.
René-Guy Cadou, Hélène ou le Règne végétal, Seghers, 1994.
Jean Follain, Exister suivi de Territoires. Préface d’Henri Thomas, Poésie / Gallimard, 1969.

FRAGMENTS, NOTES ET CROQUIS

Jules Renard, Journal 1887-1910, Robert Laffont / Bouquins, 2002. Également dans la « Bibliothèque de la Pléiade ». On préférera ces éditions intégrales aux extraits choisis, qui ne rendent pas compte de la richesse et de la diversité de l’œuvre.
Jules Renard, Histoires naturelles, Librio, 2004.
Histoires naturelles suivies de Nos frères farouches, publié en Folio (1984), ne semble plus disponible en librairie. Peut se trouver sur les sites d’occasion comme AbeBooks.

La Demoiselle

Elle soigne son ophtalmie.
D'un bord à l'autre de la rivière, elle ne fait que tremper dans l'eau fraîche ses yeux gonflés.
Et elle grésille, comme si elle volait à l'électricité.
(Histoires naturelles)

LITTÉRATURE POLICIÈRE

Deux séries originales :

Peter May, la « trilogie écossaise » : L’Ïle des chasseurs d’oiseaux – L’Homme de Lewis – Le Braconnier du lac perdu. Babel noir, 2011, 2013, 2014.
Adrian McKinty, la trilogie « Sean Duffy » : Une terre si froide - Dans la rue j’entends les sirènes, Le Livre de Poche, 2014, 2015. In the Morning I Shall Be Gone, Serpent’s Tail, 2014 (non traduit en français).

NOS LECTURES DU MOMENT

Joël Dicker, La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, De Fallois, 20140
Gilles Legardinier, Complètement cramé, Pocket, 2014.
Deon Meyer, Kobra, Points policier, 2015.
Michael Prescott, Le Goût mortel de la pluie, J’ai lu, 2007.
(Claude Peynet)

Marie-Hélène Lafon, Les Pays, Folio, 2014.
(Bernadette Bouscavert)

Larry Collins et Dominique Lapierre, Cette nuit la liberté, Pocket, 2004.
(Annie Bigerel, Jacqueline Fanget)

Gilles Legardinier, Nous étions les hommes, Pocket, 2014.
Ken Kesey, Et quelquefois j'ai comme une grande idée, Monsieur Toussaint Louverture éditions, 2015.
Stefan Zweig, Brûlant secret, Le Livre de Poche, 2002.
(Chantal Cyrklewski)

Philippe Pascot, Pilleurs d’État, Max Milo, 2015.
(Danielle Rochet)

Emmanuel Carrère, Le Royaume, P.O.L., 2014.
(Michèle Machebeuf)

Alain Decaux, Morts pour Vichy, Perrin / Tempus, 2013.
(Maryse Sauterau)

NOS AMIS PUBLIENT

00000000000 Fragon.jpg

Pierre Martinez : Fragon le Lutin : une histoire insolite de Montaigut...

"Au début du récit de sa vie, ou plutôt du récit de son premier voyage, il était un jeune lutin formé par son père au dur métier de bouilleur de cru ; il devait, au cours d'un voyage initiatique d'une année, dans cette partie du Bourbonnais comprise entre Montaigut et Moulins, acquérir de l'expérience et créer sa clientèle..."

On lira la suite — et les péripéties du premier voyage de Fragon le lutin, accompagné de la truie Pétronille, dans ce joli album écrit et illustré par Pierre Martinez — dit "Pedri".
Librairies-presse locales. Prochaines dédicaces : Souvigny, fête médiévale, fin juillet.